Faire traduire son site internet : tout ce qu’il faut savoir

Faire traduire son site internet : tout ce qu’il faut savoir

18 août 2022 0 Par Murielle

Vous pensez qu’il pourrait être avantageux pour vous de faire traduire votre site ? Selon votre produit ou service, en effet, vous pouvez élargir votre public cible. Cette décision ne se prend pas à la légère.

Traduction automatique : les limites non négligeables

La première étape de la mise en place d’un site web multilingue est la traduction des textes. Vous vous demandez pourquoi payer pour des services que vous pouvez obtenir gratuitement ? Et bien, vous allez très vite comprendre les intérêts de faire appel à une agence de traduction web à Madagascar grâce à cet exemple simple. Il vous est sûrement déjà arrivé de devoir quitter un site qui parlait peut-être d’un sujet qui vous intéressait, mais qui était entièrement dans une langue qui vous était inconnue. Vous avez peut-être essayé la traduction automatique de Google, mais au final il y avait encore des parties dont vous n’arrivez toujours pas à saisir le sens ou qui devenaient pratiquement impossibles à comprendre pour l’esprit humain.

La traduction automatique est mauvaise pour le référencement

Le premier problème de la traduction dite automatique, c’est qu’elle ne traduit pas la page entière. La seconde, mais pas moindre, c’est qu’elle s’y prend de manière incorrecte. Elle peut donner un tout autre sens à ce que l’on lit. C’est très mauvais du côté référencement, car si un cerveau humain est incapable de comprendre ce qui est dit, qu’est-ce que l’algorithme de Google peut en faire. Par conséquent, il est inutile d’aller plus loin sans vous être assuré que vos textes soient compréhensibles, par ce que de toutes les façons, un site pas net n’a pas sa place dans les résultats de recherche.

Bien choisir les langues de son site multilingue

Nous avons compris que d’une manière ou d’une autre, il y a la possibilité de donner vie à un site international.

Mais quelles langues choisir, étant donné qu’il y en a tellement. La première chose à considérer est sans aucun doute la cible de votre entreprise. Vous devez comprendre à qui vous souhaitez vous adresser en particulier grâce à votre site Web. S’il s’agit d’un e-commerce notamment, réfléchissez aux pays dans lesquels vous pouvez vendre selon votre service ou produit.

Tenez compte des devises étrangères et des frais d’expédition. Pour certains pays spécifiques, les frais d’expédition peuvent être trop élevés. Cela peut réduire considérablement la possibilité de vendre. La culture et la consommation de ce pays pourrait aussi vous faire gagner peu par rapport aux dépenses engendrés. Peut-être parce qu’ils ne sont tout simplement pas intéressés par votre marchandise. Il pourrait donc être inutile de traduire dans certaines langues. Certes, le site est toujours le vôtre et rien ni personne ne peut vous l’interdire. Cependant, il vaut mieux étudier le marché dans le cas du e-commerce et évaluer quelles langues prioriser aux autres. Dans le cas du commerce électronique donc, la langue qui est connue presque partout et nous unit est l’anglais.

Un autre conseil utile est de prendre en compte votre position géographique. Même si vous avez un site statique, si vous êtes à la frontière avec un autre pays, il est fort probable que quelqu’un puisse traverser la frontière et vous rendre visite. Donc, cela ne ferait pas de mal de les laisser trouver une page qui est compréhensible même pour ceux qui vivent dans l’état voisin.